9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Le "Pull it" de Silverstein faussement expliqué

Parmi les facettes du Debunking 9/11, les Debunkers affirment que Larry Silverstein, propriétaire du WTC, et d'après son interview, n'aurait jamais déclaré avoir ordonné la démolition du WTC 7 aux explosifs.

2013-11-22_102341.png

L'indice de cette révélation était lié à sa célèbre citation suivante.

« Je me souviens d’avoir reçu un coup de téléphone du chef des pompiers, me disant qu’ils n’étaient pas sûrs d’être capables de contenir le feu, Et j’ai répondu : « Hé bien, nous avons déjà eu une si terrible perte de vies humaines, peut être que ce qu’il y a de mieux serait de le tirer. Et ils ont pris cette décision de tirer, et nous avons regardé le bâtiment s’écrouler. »

2013-11-22_103050.png

Il est assez évident que sa phrase évoque une décision de démolir l'immeuble aux explosifs, et d'après la vision de la chute du WTC 7, qui est encore plus évidente. Seulement voilà, les Debunkers vont se réjouir de réfuter cette théorie et de se fier à une explication donnée ultérieurement en Septembre 2005. L'allusion du "Pull it " de Silverstein n'a jamais été d'ordonner la démolition du WTC 7, mais de suggérer d'évacuer le contingent des pompiers, d'où le terme " Pull IT " dans le jargon des pompiers. Dans un sens, cela doit être compréhensif, vu que le terme "To Pull", dans le jargon de la démolition contrôlée, n'est pas associé à un effondrement aux explosifs, mais au vérinage par les câbles.

Seulement, son discours reste néanmoins incompréhensible et les Debunkers se gardent bien de souligner certains détails.

 

Si "Pull it" est associé au contingent des pompiers, au vu de son explication ultérieure, pourquoi celui-ci n'apparait même pas dans sa phrase pour autant, voire que celle-ci reste dans une incohérence linguistique ?

Si Silverstein évoquait la suggestion d'évacuer les pompiers, qui s'associerait à "ILS", dans son discours, et en employant le même jargon, pourquoi n'a-t-il pas déclaré textuellement " Pull them ", ou " Pull out ", ou encore " Pull them out " et non " Pull it "?

Si Silverstein prétend se souvenir d'un contact téléphonique avec le chef du FDNY, comme quoi lui et ses hommes n'étaient pas sûrs de contenir l'incendie du WTC 7, pourquoi Silverstein n'évoque-t-il en rien la véritable raison de cette évacuation nécessaire, due au risque de l'effondrement ?

Si Silverstein prétend se souvenir d'un contact téléphonique avec le chef du FDNY, comme quoi lui et ses hommes n'étaient pas sûrs de contenir l'incendie du WTC 7, pourquoi Silverstein n'évoque-t-il en rien le fait que le FDNY avait pris la décision de ne pas opérer à l'extinction des feux du building, pour cause de manque d'eau ?

Si Silverstein prétend avoir suggéré, au téléphone, l'évacuation du contingent des pompiers au chef du FDNY, pourquoi un chef des pompiers devait-il appeler un propriétaire immobilier, afin de l'informer de la situation, pour se laisser suggérer uniquement un ordre d'évacuation, alors que seules les autorités du corps des pompiers sont maitres à bord et ont toute habilité de prendre cette décision par elles-mêmes ?

Si la polémique autour de ce mystérieux " Pull it " incitait toute la confusion possible, pourquoi Silverstein aurait-il attendu au bout de trois ans pour démentir cela par un porte-parole, et non par lui-même ?

En réalité, le commandant du FDNY n'avait aucun intérêt à contacter un propriétaire  immobilier, tel qu'il soit et qui est soumis aux consignes d'un chef de pompier en cas d'incendie, sans avoir pris la décision de retirez ses hommes de la zone à risque, AVANT de l'informer de la situation.

On est en droit de prétendre que, AVANT ce coup de téléphone, cela se résumait aux informations suivantes, telles que l'évacuation des pompiers par leur officier supérieur, à la perte de contrôle de l'incendie du WTC 7, et de son risque d'effondrement.

Rien de plus simple à comprendre.

2013-11-22_103552.png

D'ailleurs, une interview de Daniel Nigro, le chef des pompiers, illustre parfaitement cette même situation. Et que le propriétaire du complexe du WTC n'avait rien suggéré du tout. Bien que Silverstein n'ait pas ordonné la démolition du WTC 7, on peut prétendre que son " Pull it " n'est autre qu'un jargon lié à la simple suspicion suivante, voire lié à une autre conversation que celle avec le chef des pompiers.

On appelle cela un lapsus !

Afin de clarifier la situation, les pompiers du FDNY n'ont strictement rien à voir avec le démolition du WTC 7.

En fin de compte, tout comme Silverstein, les Debunkers ont donné une explication particulièrement  fausse, sur ce mystérieux " Pull it ", en faisant l'impasse sur certains détails flagrants qui ne sont pas crédibles. Et que son " Pull it " n'est pas attribué à l'évacuation des pompiers.

 

A voir aussi :

Annonce prématurée des médias de l'effondrement du building

Toutes les caractéristiques d'une démolition contrôlée ( WTC 7 )

Incendie insuffisant pour provoquer l'effondrement du WTC 7

Théorie des réservoirs diesel invalidée

Le WTC7 est tombé en 7 secondes

Les débris n'ont jamais initié la chute du WTC 7

L'effondrement silencieux précédant la chute du WTC7 !

 


Autres Versions :





22/11/2013
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres