9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Charles Burlingame et l'exercice MASCAL

Parmi les pires diversions du Debunking 9/11, les Debunkers démentent le fait que Charles Burlingame, défunt pilote du Vol 77, n'a jamais été un genre de terroriste, voire qu'il n'aurait jamais dirigé son propre avion vers le Pentagone, afin de le percuter.

2013-08-01_104032.png

Par ce simple sous entendu, les Debunkers font d'abord allusion à l'exercice MASCAL, auquel LOOSE CHANGE faisait référence en tant qu'indice, comme quoi Burlingame aurait participé à une simulation de crash sur le Pentagone. Les Debunkers affirment, par la même occasion, que l'exercice MASCAL, exécuté en 2000, n'a jamais été une simulation de ce genre, mais plutôt une simulation de prévention, en cas de crash aérien accidentel. Et, par la suite, ils affirment que Burlingame n'y avait jamais participé, d'où son départ en tant que pilote réserviste du Pentagone, en 1996, avant de rentrer chez American Airlines.

Dans un sens, c'est vrai. Mais pour l'exercice MASCAL, c'est assez contradictoire.

2013-08-01_104058.png

Dès fin octobre 2000, les militaires du Pentagone prévoyaient un exercice, le Pentagon Mass Casualty, qui simulait le crash d’un avion commercial contre le Pentagone, totalisant 341 victimes.

Cet exercice fut le premier à être évoqué dans une publication militaire, dans un article que le Daily Mirror a décrit comme « reflétant quasiment ce qui s’est réellement produit » le 11 Septembre. Le second exercice s’est déroulé en mai 2001. Un médecin a expliqué plus tard que la réaction du ministère de la Défense aux attaques du 11 Septembre « avait été facilitée grâce au fait que le personnel médical avait participé à un exercice en mai, qui se basait sur le crash d’un Boeing 757 détourné qui se serait crashé contre le Pentagone. »

La clinique DiLorenzo Tricare Health et la clinique Air Force Flight Medecine, toutes deux situées à l’intérieur même du Pentagone, ont participé à l’exercice. Les docteurs James Geiling et John Baxter ont plus tard expliqué que cet exercice les avait préparés à faire face à la tragédie le 11 Septembre.

Le lieutenant-colonel John Felicio, sous-directeur de la clinique DiLorenzo Tricare Health a expliqué ceci :

« Nous avons su faire face aux événements grâce aux deux exercices MASCAL que nous avons préalablement effectués conjointement avec l’administration et le personnel de la clinique. En fait, c’était plutôt sinistre, le scénario des exercices MASCAL ressemblait vraiment à ce qui s’est réellement passé. Le scénario des deux exercices se basait sur le crash d’un avion dans la cour intérieure du Pentagone. »

En fin de compte, on ne peut pas trop se fier en la parole du Debunking 9/11, concernant la véritable nature de cet exercice MASCAL.

 

Pour accuser les Truthers d'avoir sous-entendu que Burlingame était un genre de terroriste, les Debunkers affirment que le pilote en question n'a jamais été aux commandes du Boeing avant le crash, et qu'il s'était retrouvé à l'arrière de l'avion, encore en vie et avec les otages, en se basant sur l'appel de Barbara Olson, passagère du Vol 77.

Ceci est un odieux mensonge !

2013-08-01_103957.png

Les Truthers n'ont jamais prétendu qu'il était ce genre d'individu, et qu'ils ont tout simplement jeté la suspicion sur sa présence à l'arrière de l'avion, vivant qui plus est. car ce fait s'avère totalement invraisemblable. Les terroristes avaient pour but de prendre les commandes des avions par la force, afin de les détourner à leur guise, en neutralisant les pilotes, voire les tuer de sang-froid.

Si on se fie à la Version Officielle, Burlingame aurait donc passé  les commandes du Vol 77 au terroriste Hani Hanjour ? Il n'aurait donc pas lutté pour empêcher cela ?

C'est purement inconcevable !

Suivant les protocoles de détournement, le commandant de bord d'un avion doit rester à son poste et coopérer avec l'assaillant, car il a la responsabilité de la vie des passagers à bord. En aucun cas, un pilote de ce rang ne lui cédera les commandes, car cette manoeuvre équivaut à un abandon de poste et de la vie même des passagers, dont il a la responsabilité.

Rajoutons aussi que la famille Burlingame, bien placée pour le savoir, affirme que leur défunt parent n'aurait jamais cédé les commandes sans se battre. En résumé, les pirates de l'air auraient du le tuer, comme tous les autres pilotes du 11/09. Et quand bien même, hormis tous ces détails cruciaux, les terroristes seraient assez stupides pour perdre leur temps à forcer un commandant de bord d'un avion à quitter son poste.

Par la suite, les Debunkers n'ont aucune gêne à "conseiller" LOOSE CHANGE et les Conspirationnistes de présenter leurs excuses vis à vis de la famille du défunt et prétendre que le pilote doit être parmi les "héros" du 11 Septembre 2001. Ces faux-semblants cachent néanmoins leur sous-entendu indirect, comme quoi Burlingame serait un lâche, au vu des circonstances. Mais Charles Burlingame ne l'a jamais été pour autant, car les circonstances invraisemblables de sa mort sont catégoriquement fausses !

800px-12.6.11CharlesBurlingamePanelS-69ByLuigiNovi4.jpgEn conclusion, les Debunkers ne font que réciter la Version Officielle, sans aucune réflexion et en calomniant ses détracteurs par des preuves sans aucun fondement. Et pour finir, voici le message adressé aux Debunkers, concernant cette affaire :

Vous n'êtes que des merdes, des escrocs et des ordures !

 

A voir aussi :

Dégâts sur la façade inconsistants avec un Boeing 757.

Vol 77 détourné par les terroristes ?

Le mystère de la toile de chantier

Photos des débris du supposé Vol 77 ?

Debunking Zembla TV

Popular Mechanics et les dégâts sur les anneaux

Norman Mineta : L'ordre d'abattre les avions détournés n'a jamais été donné

Analyse vidéo : L'avion n'est pas le Vol 77

Le Pentagone n'est-il pas le bâtiment le mieux protégé du monde ?

Hani Hanjour, un bon pilote ?

136 étranges témoignages de l'attaque par un avion

 


Autre version :



01/08/2013
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres