9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Avions détournés par des terroristes ?

Par rapport à la Version Officielle, les Debunkers confirment que les 19 terroristes d'Al Qaeda ont bel et bien détourné les 4 avions, issus des compagnies American Airlines et United Airlines, le jour du 11 Septembre 2001.

muz-hijackersi1.jpg

Mais ils ne s'appuient que sur des faits particulièrement invraisemblables, et non sur des preuves irréfutables. Pour commencer, ils confirment la présence des terroristes aux aéroports respectifs. Seulement, d'après ce que qui nous est donné, nous n'avons que 2 des 4 supposés  embarquements en vidéo et aucun autre visionnage horodaté dans l'aéroport, afin de confirmer réellement la présence de ces terroristes.


Le jour du 11 Septembre 2001, le trafic aérien est perturbé par des retards conséquents aux décollages initiaux. En ce qui concerne les 4 futurs avions détournés, les Vols 11, 175, 93 et 77 devaient initialement et respectivement décollés à 7h45, 7H58, 8H01 et 8H10, et à vu d'oeil ou selon les conclusions officielles, les pirates de l'air avaient l'intention de coordonner et d'attaquer leurs cibles en simultané.


Mais avec les retards et heures imprévisibles, ces avions ont respectivement décollé à 7H59, 8H14, 8H42 et 8H20. Ce qui veut dire que le Vol 77 a décollé avant le Vol 93.

En résumé, nous avons les temps de retards suivants :
Vol 11 = 14 minutes
Vol 175 = 16 minutes
Vol 77 = 10 minutes
Vol 93 = 41 minutes

Avant tout, le propre du terrorisme est de prendre par surprise et de frapper là où on ne s'y attend pas. En toute objectivité, sans tenir compte des retards et comme il a été dit, les pirates de l'air devaient avoir prévu, de manière initiale, de planifier leurs attaques en simultané.

Et si retard il y avait, alors leur plan devait être modifié quelque peu, afin d'être en mesure de produire leurs attaques en simultané, faute de mieux. En résumé, si retard il y avait, chaque groupe terroriste devait prendre conscience que leurs complices sur chaque vol précédent avaient probablement réussi leur mission, et qu'il fallait agir plus vite que prévu, afin de rattraper le temps perdu et ne laisser aucune chance à une intervention aérienne possible.

Or, ce ne fut pas le cas.

Au lieu de passer à l'action juste après le décollage, afin de compenser le retard cumulé, chaque commando a "attendu", pendant un temps bien précis et ce, sans raison apparente :
 
Vol 11 = 15 minutes
Vol 175 = 28 minutes
Vol 77 = 34 minutes
Vol 93 = 46 minutes

Les Debunkers expliquent néanmoins que les pirates de l'air ont volontairement patienté, avant de passer à l'attaque, par simple ascendant psychologique. Ce raisonnement est purement ridicule, puisque la Commission Officielle du 11 Septembre 2001 a été incapable de l'expliquer elle-même, compte-tenu que le comportement des 4 commandos terroristes devait agir en attaque simultané.

Les Revoltés Du Vol 93 (2 sur 5)

2013-11-26_212426.png

A titre d'exemple, après avoir été retardé de 42 minutes au sol de l'aéroport de Newark, pourquoi le commando de Ziad Jarrah a-t-il patienté pendant 51 minutes avant de détourner l'avion, sachant que les pilotes du Vol 93 pouvaient recevoir un message d'alerte des contrôleurs aérien, signalant la possibilité d'intrusion dans le cockpit et que les attentats du WTC étaient en train de se dérouler ?

Et pourtant, c'est ce qui s'est passé.

Hormis les situations hautement invraisemblables et l'absence de toute objectivité des Debunkers, ces temps "officiels" possèdent une statistique particulièrement révélatrice.

A 8H14, le Vol 11 est soi-disant détourné par le commando de Mohammed Atta, au même moment que le décollage du Vol 175. On peut considérer cela comme une coïncidence fortuite.

A 8H42, le Vol 175 est soi-disant détourné par le commando de Marwan al-Shehhi, au même moment que le décollage du Vol 93. A partir de là, nous commençons déjà à diverger de la théorie de la coïncidence fortuite.

Enfin, à 8H51, le Vol 175 sort de sa trajectoire, au même moment que l'intrusion dans le cockpit du Vol 77. A ce moment-là, on peut prétendre rationnellement qu'il y a coordination entre les 4 avions détournés.

Mais l'analyse de la situation ne s'arrête pas là pour autant. Chaque avion n'a jamais été détourné après le crash de son prédécesseur respectif. C'est le cas contraire qui s'est produit.

2013-10-29_205720.png
- Le détournement du Vol 175, situé à 8H42, a eu lieu 4 minutes AVANT le crash du Vol 11, situé à 8H46.
- Le détournement du Vol 77, situé à 8H54, a eu lieu 9 minutes AVANT le crash du Vol 175, situé à 9H03.
- Le détournement du Vol 93, situé à 9H28, a eu lieu 9 minutes AVANT le crash du Vol 77, situé à 9H37.

En fin de compte, chaque détournement ont eu lieu, dans l'ordre chronologique, en moins de 10 minutes avant chaque crash respectif. On peut d'ores et déjà affirmer que les 4 avions détournés étaient dépendants entre eux et que les pirates de l'air avaient obligatoirement un contact pour se relayer de cette façon.

Mais il y a un problème de taille. Les pirates de l'air ont agi de manière indépendante, sans aucun moyen de communication entre eux, ni information de l'extérieur. Que doit-on en déduire ?

Si les détournements se sont relayés ainsi, de manière synchronisée, d'où dépendance entre chaque avion, alors que chaque commando de terroriste n'avaient aucun lien de communication entre eux, ... alors, ces avions n'ont jamais été détournés par les 4 présumés commandos terroristes !

Et il y a une explication qui permet de découvrir comment ont été réalisés ces détournements.

Vol 11 détourné par des terroristes ?

Vol 175 détourné par les terroristes ?

Vol 77 détourné par les terroristes ?

Vol 93 détourné par les terroristes ?

En attendant, le plus aberrant, en guise d'explication contradictoire, est que les Debunkers adoptent la plus ridicule de toutes les théories.

Celle de la coïncidence !

Il est inutile de constater leur profonde médiocrité absolue pour nier l'évidence, voire leur impuissance, étant donné la quantité invraisemblable de coïncidences.

images.jpg
De toute évidence, la seule preuve qui est réelle est que les détournements, bien qu'ils ont eu lieu, n'ont jamais été produits par les pirates de l'air, compte-tenu de l'absence de communication entre eux et de la coordination trop précise qui ne devait en aucun cas apparaitre sur le résultat final.

https://www.youtube.com/watch?v=kgKs5C3_HYo

 

A voir aussi :

Les faux appels téléphoniques

Les transpondeurs éteints sur les écrans radars

L'interception aérienne s'est abstenue

Bigard, Mémoire courte ?

Jeudi Investigation : un Jeudi Noir de l'Information

 

 



04/08/2013
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres