9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Vol 93 détourné par les terroristes ?

Les Debunkers continuent d'affirmer que le commando de Ziad Jarrah a détourné le Vol 93, que celui-ci s'est crashé à Shanksvile, après avoir subi la révolte des passagers.

fbi_hijackers - Copie (2).jpg

Or, ce mythe n'est qu'un pur mensonge !
Aucune preuve des 95% des débris retrouvés
L'avion pourrait bien avoir été abattu !

vol-93.jpg

Les Debunkers n'ont jamais été fichu d'expliquer pourquoi le commando terroriste a attendu trois quarts d'heure avant le détournement, vu le retard considérable de 41 minutes avant le décollage, sachant que les chances de rencontrer de la résistance en chemin étaient assez élevées, compte-tenu des attentats se déroulant.

Les Debunkers n'ont jamais été fichu d'expliquer non plus comment ce même commando terroriste, après avoir pris le contrôle des opérations, réussi à embrouiller la surveillance du trafic aérien, à faire croire à un détournement classique et à la présence d'une bombe à bord, peut laisser librement les passagers téléphoner à l'extérieur, sachant bien que ces derniers pouvaient connaitre les véritables desseins de leurs assaillants.

Quant aux appels téléphoniques en eux-mêmes, il est désormais clair et net que certains d'entre eux étaient impossibles à effectuer, contrairement à ce que prétendent les Debunkers. La seule chose qui certifie que cet avion n'a jamais été détourné par les terroristes, c'est son propre détournement à moins de 10 minutes du crash du Vol 77, comme l'a été le Vol 175 vis à vis du Vol 11, ainsi que le Vol 77 vis à vis du Vol 175. Et tout cela, sans communication, ni dépendance de la part des pirates de l'air, entre les avions détournés.


Notons aussi que le décollage du Vol 93 a été effectué au même moment que le détournement du Vol 175 ( 8H42 ), un cas parfaitement similaire avec le décollage de ce dernier et le détournement du Vol 11 ( 8H14 ). Notons une fois de plus, au plus grand des hasards, le message de vigilance reçu par les pilotes du Vol 93, aux alentours de 9H24, soit 4 minutes avant le détournement présumé, comme quoi il y a possibilité d'intrusion dans le cockpit et que deux avions ont percuté les Tours Jumelles.

2013-10-29_205720.png

Mais comme on le sait déjà, comme pour les précédents cas, cet avion a été détourné par le système de missile Tomahawk, afin d'être crashé dans une zone quelque part au sol

Avions détournés par des terroristes ?

Vol 11 détourné par des terroristes ?

Vol 175 détourné par les terroristes ?

Vol 77 détourné par les terroristes ?

 

Et donc, cet avion, qui était encore à l'arrêt et qui a fini par décoller à 8H42, au lieu de 8H01, soit 41 min de retard, devait être prêt à décoller à environ 8H10. Mais l'équipe technologique, profitant de la fréquence massive de l'aéroport de Newark, a tout fait pour repousser son heure au décollage.

2013-11-26_141329.png

Au lieu de décoller en retard, à 8H10, il finit par décoller à 8H42, au même moment du second détournement et à quelques minutes du premier crash, à 8H46. Pourquoi le retarder ainsi ? Vu qu'il s'agissait du dernier avion à traiter, s'il avait décollé comme prévu, il aurait été beaucoup plus loin, tout simplement. Au lieu de retourner à sa destination, il fallait le retarder au maximum pour le faire décoller juste avant le premier impact. Si décollage il y avait eu, après ce même impact, il y aurait eu un dérèglement du trafic, des interdictions de décollage, etc. Donc il devait décoller juste AVANT l'impact sur la Tour Nord.

Il y aussi une question que tout le monde se poserait. Où pouvaient bien se trouver les 4 commandos terroristes dans cette histoire, si ce ne sont pas ceux qui sont à l'origine de ces détournements ?

Deux hypothèses possibles :

- Soit ils ne sont jamais montés à l'intérieur des avions, même après avoir passé la porte d'embarquement.

- Soit ils sont réellement montés dans ces mêmes avions, en ayant prévu de les détourner quasiment tous en même temps, en possèdant obligatoirement un moyen de communication pour donner le signal, à la seule condition d'attendre que tous les avions, retardés ou non, soient en vol, ... sans se douter du piège qui les attendait , pouvant ainsi être assassinés de la même façon que les passagers et les pilotes, afin de servir de boucs émissaires pour être les auteurs des attentats du 11 Septembre 2001.

Mais la seule chose, qui est à la fois réelle et dérangeante, est que les 19 préposés terroristes d'Al Qaeda, à titre posthume, sont innocents des crimes qu'ils ont commis.

Ce qui veut dire que les véritables coupables de ces attentats courent toujours, et qu'aucune justice ne les fera tomber, au risque de voir s'effondrer le Système lui-même.

Et, à partir de ces éléments concrets, prétendre le contraire est un mensonge éhonté et d'une indécence absolue, qui aboutit à la complicité indirecte des véritables auteurs de des plus grands et des plus violents attentats jusqu'à ce jour.

En conclusion, les Debunkers préfèrent nier en bloc toutes ces flagrantes évidences et réciter inlassablement les faits qui sont absolument inconsistants avec des détournements terroristes.

 

A voir aussi :

Aucune preuve des 95% des débris retrouvés

L'avion pourrait bien avoir été abattu !

 

 



26/11/2013
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres