9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Rue89 échoue à l'examen du 11 Septembre !

http://www.reopen911.info/11-septembre/rue89-echoue-l-examen-du-11-septembre/

C'est avec le titre "Le vrai et tous les faux complots du 11 Septembre" que le site d'info Rue89 nous promet "Une trentaine de journalistes lancés dans cette enquête sans à priori". Rue89 réalisant souvent un décryptage pertinent de l'actualité l'on pouvait espérer un travail de qualité.

Mais c'était se réjouir trop vite. Bien loin d'avoir mené un travail d'investigation, Rue89 à confié la lourde tache à 30 étudiants journalistes.
Qui plus est, certains nous ayant contacté en hâte afin de rendre leur copies en fin de semaine dernière, nous ont confiés qu’ils devaient initialement avoir 2 semaines mais ce fut plutôt quelques jours...
Sous couvert de démystification et de clarification, Rue89 nous livre ici une grossière enquête à charge contre les  théories alternatives sur le 11-Septembre. Malheureusement, en ne laissant que trop peu de temps aux étudiants chargés de rédiger ce dossier, et surtout en fabriquant un dossier rempli d'erreurs et de partialité, Rue89 se prend les pieds dans le tapis.

 

Une enquête partiale dirigée sans à priori ? 

Dès l'introduction même du dossier signé par le rédacteur en chef Pascal Riché, on constate avec intérêt une première contradiction flagrante: précisant plus loin que seuls “certains de ces étudiants journalistes étaient sans opinion tranchée sur la question”. De même, ce travail est encadré par trois personnes. Deux d’entre elles sont bien connues par notre association pour leurs prises de position sans équivoque, loin de toute impartialité, sur ce sujet ô combien épineux.

Tout d’abord Pascal Riché, ancien correspondant à Washington du journal Libération, qualifiait sur son blog en 2006, les doutes et les questions que certains internautes osaient avancer de « théorie de la conspiration à la con ».

Sur le Blog de Pascal Riché

Dès 2002 Riché affichait fièrement son aversion sans appel sur une possible autre version que celle donnée par le gouvernement Bush.

"Un internaute qui a le temps d'y réfléchir 30 secondes arrive vite à la conclusion qu'il ne s'agit que d'une provocation de mauvais goût imbibée d'antiaméricanisme."

Il n'a, semble-t-il, pas changé d'avis. Cela ne nous a pas empêché d’inviter Pascal Riché à plusieurs reprises et plus généralement Rue89 à débattre sans à priori avec nous. Nous les avons par exemple invité à rencontrer William Rodriguez héros du 11 Septembre, les écrivains David Ray Griffin et Webster Tarpley, l'universitaire Daniele Ganser mais aussi l'architecte Richard Gage lors de leurs passages à Paris. Invitations restées sans réponses.
De plus, Pascal Riché a personnellement été invité par le député Européen Giulietto Chiesa au Parlement Européen pour la projection-débat sur le 11 septembre 2001. Pascal Riché répondit tout d'abord que Rue89 n'avait pas les moyens d'aller à Bruxelles et quand il lui fût proposé de le convoyer gracieusement sur place il affirma que ce sujet était trop complexe pour être abordé par Rue89 (mais à la portée d'étudiants journalistes).

Rappelons ici que Giulietto Chiesa fût journaliste pendant 30 ans pour les plus grands journaux italiens. Il mena l'enquête Européenne sur les prisons secrètes de la CIA. Son combat contre le terrorisme d'état est reconnu par tous.

Quant à Guillaume Dasquié, sa présentation est encore plus indicatrice de la neutralité à espérer :

Ils ont travaillé sous la direction de Guillaume Dasquié, spécialiste des questions de renseignement. Ce dernier s'est déjà frotté, dans un livre, aux théoriciens du 11 Septembre.

Il révéla que les services secrets français avaient averti les Etats-Unis que des attentats utilisant des avions de ligne étaient sur le point d'être commis. Enfin il est connu pour être l’auteur d’un livre à charge contre Thierry Meyssan, qui a depuis servi de caution aux médias pour justifier tout refus de débat contradictoire sur ce sujet. Il est par contre beaucoup moins connu pour ses démêlés dans l’affaire ben Maffouz (il fut condamné par la justice britannique pour des accusations infondées). Il dû formuler des excuses publiques dans plusieurs quotidiens. Dasquié s'est toujours montré opposé à tout débat serein sur le sujet et vivement partisan de la version du gouvernement Bush.

Voilà donc ceux qui ont dirigé le travail des étudiants. Compte tenu de l’avis très marqué qu’ils ont sur la question il très difficile de croire à la neutralité du résultat.

 

Une enquête rationnelle et sérieuse face aux théories alternatives construites que sur des croyances ? 

Comme d’habitude, et comme la grande majorité de ses confrères, Pascal Riché fait très précisément ce qu’il reproche aux « conspirationnistes ». Il part du postulat que les théories du complot sont fausses et construites sur des croyances, puis sélectionne uniquement les éléments qui corroborent son présupposé. Ainsi, le dossier proposé par Rue89 se place au niveau du règlement de compte et cherche à dézinguer le patient travail de reconstitution mis en œuvre, y compris par de nombreux journalistes, pour y voir plus clair dans la myriade de théories alternatives, dont certaines, il est vrai, sont farfelues, d’autres idiotes, grotesques, voire dangereuses ou racistes. Ce que nous sommes, à ReOpen911, les premiers à regretter...

Mais n’oublions pas que la théorie officielle: le complot des 19 kamikazes arabes d’Al-Qaïda est une théorie dangereuse car elle a servi de justification à la rhétorique de « guerre préventive et totale contre le terrorisme », sur fond de « choc des civilisations » avec pour conséquences directes les invasions de l'Afghanistan et de l’Irak (plusieurs centaines de milliers de civils tués) sans même parler des lois liberticides imposées au nom du 11 septembre dans tout l'occident. Le sociologue Pierre Lagrange a écrit dans Libération :

"Qui délire le plus: celui qui invente le complot du 11 septembre ou celui qui invente les armes imaginaires de Saddam Hussein ? Quel «délire» a les conséquences les plus dramatiques ?"

 

Et pourquoi ne pas rappeler que les familles des victimes des attentats ont du poursuivre en justice leur propre gouvernement et attendre 441 jours pour qu’un enquête biaisée démarre ?
Les 230 survivants et familles des victimes qui réclament une nouvelle enquête peuvent-ils être ignorés?
Et comment passer sous silence les témoignages et prises de position de 160 militaires660 architectes et ingénieurs, 170 pilotes et professionnels de l’aviation.Cliquez pour lireDe nombreux citoyens ont patiemment traduit ces témoignages et nous avons averti les médias de la mise à disposition de la version française du site Patriots Questions, recensant plus de 1200 témoignages de professionnels américains pour la plupart.
Rue89 préfère raconter à ses lecteurs que seule une poignée d’illuminés naïfs doutent d’une vérité clairement établie.


Il suffit pourtant de lire l'opinion d'un membre éminent de la CIA (image ci-contre) pour comprendre que ces témoignages de hauts gradés américains sont très dérangeants pour les tenants de la version "officielle" produite par l'équipe de W. Bush.

 

Une enquête exhaustive et honnête face aux omissions et manipulations « des conspirationnistes » ? 

Censé être en rupture avec les méthodes qu’il dénonce, le site d'information Rue89 prétend offrir à ses lecteurs une cure de désintoxication sur le 11-Septembre. Malheureusement, bien loin d'avoir mené un réel travail d'investigation, Rue89 a confié cette lourde tâche à 30 étudiants en seconde année de journalisme qui ont du, de plus, travailler dans l’urgence. La semaine dernière nous avons été contactés par certain nombre d’entre eux souhaitant obtenir des réponses rapides de notre part. En effet, alors qu’au départ, ils pensaient disposer de 2 semaines (délai déjà bien trop court pour qui ne connaît rien au sujet), il s’avéra qu’au final, il ne leur fut alloué que quelques jours pour « mener l’enquête ».

Mais les erreurs et omissions sont plus graves. Un Boeing de 1000 tonnes au lieu de 100 ! Des ailes d'avions qui se désintègrent avant de toucher un obstacle. Plus étonnant encore: dans «L’Effroyable Mensonge» de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel sorti le juin 2002, les auteurs donnent la parole à Jacques Rolland, expert en matière d'accidents aéronautiques : (p 43)

"Ainsi, l'extrémité des deux ailes se situe toujours à l'arrière des longerons qui les supportent."
Donc, " une fois les longerons détruits, rien ne tient plus les ailes, elles se détachent de la carlingue et se regroupent sous l'effet de la vitesse pour finir leur course dans le cratère que vient de former l'avant de l'appareil."

Ainsi le propre ouvrage de Dasquié contredit la version qu'il propose avec Rue89.
Nous sommes donc bien loin d'une vérité établie, monolithique et indiscutable.

Contrairement au travail critique et contradictoire effectué en réseau depuis maintenant plusieurs années avec en premiers lieu des journalistes (Giulietto Chiesa, Eric Laurent, …), des universitaires (David Ray Griffin, Daniele Ganser…), des politiques (Fujita, le ministre britannique Michael Meacher, le ministre allemand Andreas Von Bulow…), des professionnels (architectes, pompiers, ingénieurs…), le travail de 30 étudiants encadrés par trois journalistes et effectué en deux (voire une) semaines peut sembler quelque peu léger. Et pas une ligne sur les grands noms des théories alternativ.

La simple déclaration du Sénateur Japonais Fujita aurait pourtant passionné les lecteurs de Rue89 :

 

De plus, il faut noter que la plupart des articles de Rue89 ne font référence qu’à Loose Change 2, comme si ce documentaire constituait les seuls arguments des méchants conspirationnistes que nous serions. Nulle référence aux nombreux livres d'importance capitale sur le sujet, ni aux innombrables documents que nous avons mis en ligne, ni aux sites américains présentant les témoignages et expertises d’innombrables personnalités et experts, ni même aux autres documentaires qui sont bien plus aboutis...
Car si Loose Change 2 a été un considérable vecteur d’information en 2006, cette version comporte aussi des erreurs et approximations qui ont été corrigées dans la version finale: LOOSE CHANGE FINAL CUT que nous nous apprêtons à rendre publique, en avril prochain, peut-être Rue89 en parlera-t-il?

Afin de prendre le temps d’étudier en profondeur cet événement complexe, nous vous proposons d’expliquer point par point pourquoi le dossier proposé par Rue89 relève au minimum d’un travail bâclé, au pire d’une tentative de désinformation.

Nous publierons demain la correction de la copie de Rue89, car ils ont manifestement échoué à l'examen, certes difficile, du 11 septembre 2001.

Plus que jamais, nous pensons qu'un débat public devrait être organisé avec des experts d'avis divergents!

 

- "Revue et Correction Rue89 : WTC"
- "Revue et Correction Rue89 : WTC 7"
- "Revue et Correction Rue89 : PENTAGONE"
- "Revue et Correction Rue89 : VOL 93"



04/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres