9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Popular Mechanics et les dégâts sur les anneaux

Parmi les explications les plus fallacieuses des Debunkers, il y a celles de Popular Mechanics concernant les dégâts produits par le supposé Boeing 757 sur les anneaux du Pentagone.


La première concerne l'absence des débris à l'extérieur, et, tout particulièrement les ailes.

" Les ailes n'ont pas entièrement pénétré la façade. En fait, elles s'étaient déjà presque détachées, au moment l'avion a frappé l'édifice. "

" C'est le fuselage qui a fait ce trou. Les conspirationnistes demandent pourquoi il n'est pas aussi large que l'avion. C'est pourtant simple : les ailes se sont détachées. "

Où sont-elles passées, dans ce cas-là ? Ils ne répondent pas à cette question, pour autant ! Popular Mechanics prétend que l'envergure de 90 pieds correspond à un Boeing 757 avec des tiers d'ailes soi-disant détachés.

" Cette entaille dans l'anneau E faisait 27 m de large. Les ailes faisaient 38 m de large, d'où ce trou dans le bâtiment. "

Mais cette explication est fausse, car à la vitesse de 850 kmh, et à si proche que cela, même avec des dégâts sur l'extrémité des ailes, il est clair que cette partie-ci aurait continué son trajet avec son inertie et frappé la façade. Et il est aussi clair et évident qu'il n'y a aucune justification à cela, car ce sont des fausses justifications qui ont été utilisées, ni plus, ni moins. De plus, ils oublient l'angle d'approche de 52°. Mais vient alors l'explication générale de ce qu'est advenu l'avion. L'avion se serait désintégré contre la façade.


" Quand un avion percute à 800 km/h un mur en béton armé, il n'en reste pas grand chose. Vous ne le retrouvez pas en 2 ou 3 morceaux sur la pelouse. "

Et pourtant, le fuselage a réussi à franchir 3 anneaux, dont une forêt de colonnes de béton armé, jusqu'à percer un trou de sortie dans le 3ème anneau. Sauf qu'il faut se référer à l'avis d'un expert en crash aérien auprès des Tribunaux, l'ancien général de l'armée de l'air, Jacques Rolland.

2013-11-21_134233.png

Il est encore une fois édifiant que cette explication de Popular Mechanics ne tient pas la route. Comme si cela ne suffisait guère, il y a aussi l'explication hallucinante sur l'origine du trou de sortie.

Il y a d'abord celle-ci : " La masse de l'avion a pénétré le bâtiment avec une énergie énorme, et a continué sa course à l'intérieur dans un état plus proche du liquide que du solide. "

Puis celle-ci : " Ensuite, il a rencontré les poteaux en béton armé épaisses de 60 cm. L'avion volait donc au milieu d'une forêt de poteaux. "

Voler ? ... Donc, les tiers d'ailes ne se sont plus détachées ? Mais continuons avec une autre explication.

" L'avion est devenu un boulet de canon comme un projectile de de char d'assaut. Cela a généré une boule de feu circulaire et c'est ainsi que le feu se déplace. Voilà pourquoi le trou a une forme parfaitement ronde. "

Mais il y a encore celle-ci : " Une avalanche de débris s'est alors déplacée comme une masse unique, très similaire à une avanlanche de neige. "

Sauf que si ce supposé Boeing se soit transformé en masse liquide, en boule de feu, ou en avalanche de neige, ce n'est en aucun cas l'explication que donne l'ASCE ( THE PENTAGON BUILDING PERFORMANCE REPORT ), voire que les explications de Popular Mechanics y sont déjà contredites.


Mais comme si cela ne suffisait pas encore, une autre explication de Popular Mechanics vient rajouter le nouvelle couche, et, tout particulièrement David Dunbar, l'ancien rédacteur en chef du magazine. Le train d'atterrissage est responsable du trou du sortie.

Comme quoi, il est clair que les Debunkers n'ont jamais pu réussir à trouver l'explication rationnelle pour prouver de manière irréfutable la présence d'un Boeing 757 dans cette histoire. Pourtant, il y en a qu'une et il est prouvé qu'il ne s'agit pas d'un Boeing 757.

Finalement, via Popular Mechanics, les Debunkers produisent de fausses explications, sans prendre compte leurs propres contradictions, mais il est clair que leurs affirmations sont destinées à manipuler l'opinion publique en brouillant les pistes. En résumé, ils ne prouvent rien et ne sont sûrs de rien, eux non plus.

 

A voir aussi :

Dégâts sur la façade inconsistants avec un Boeing 757.

Vol 77 détourné par les terroristes ?

Le mystère de la toile de chantier

Photos des débris du supposé Vol 77 ?

Charles Burlingame et l'exercice MASCAL

Debunking Zembla TV

Norman Mineta : L'ordre d'abattre les avions détournés n'a jamais été donné

Analyse vidéo : L'avion n'est pas le Vol 77

Le Pentagone n'est-il pas le bâtiment le mieux protégé du monde ?

Hani Hanjour, un bon pilote ?

136 étranges témoignages de l'attaque par un avion

 


Autre Version :

 

 



02/07/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres