9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Jason Bermas : Toutes les preuves en acier ont été détruites

Parmi les plus belles diversions du Debunking 9/11, il y a celle où les Debunkers évoquent un autre faux mensonge de Jason Bermas, co-auteur de LOOSE CHANGE, concernant le recyclage des débris de GROUND ZERO, autrement dit, la destruction de toutes les preuves d'une scène de crime.

2013-11-21_165815.png
Exposant les faits par un simple reportage, et en discréditant les propos de Jason Bermas, les Debunkers démontrent qu'une bonne partie des débris de GROUND ZERO n'ont pas été recyclée directement, mais conservée sur l'Île du New-Jersey, afin que les organismes scientifiques, tels que la FEMA ou le NIST, puissent procéder à leur propre analyse. Du même coup, ils affirment aussi que l'impossibilité pour la FEMA d'avoir eu accès à GROUND ZERO, ainsi que l'entrave de l'enquête par le Maire de New-York, Rudolf Juliani, est fausse.

En fait, l'article du New York Times du 7 mars 2010 affirme totalement le contraire.

2013-11-21_170325.png

En ce qui concerne les débris de GROUND ZERO, la seule erreur de LOOSE CHANGE est d'avoir prétendu que tous avaient été recyclés. Mais ce que les Debunkers ne révèlent en aucun cas, c'est la quantité exacte de ce qui a été prélevée, d'où la manipulation frauduleuse de l'opinion publique.

En réalité, les affirmations de Jason Bermas sont vraies, entre 99,5% et 99,75%. Pourquoi de tels chiffres ? Parce que la quantité prélevée de cette "bonne" partie est évaluée à un chiffre bien réel.

Entre 0,25% et 0,5% !

Autrement dit, la quasi-totalité des débris a été envoyée au recyclage, sans être analysée. De plus, cette "bonne" partie conservée pour analyse n'est basée que sur des débris totalement non suspicieuse, ce qui conclurait, en toute évidence, que l'analyse et l'enquête sont une mascarade.

Une mascarade, concluant irrémédiablement au fait que toutes les preuves ont été réellement détruites, sans être analysées, ce dont les Debunkers omettent de préciser.

En fin de compte, le soi-disant mensonge de Jason Bermas, évalué entre 0,25 et 0,5%, n'est autre qu'une facette des Debunkers, afin de couvrir leurs propres mensonges et le sens de leur manipulation vis à vis de l'opinion publique.

 

A voir aussi :

Coupure de courant et mesures de sécurité

Thermite / Thermate Signature chimique approuvée

Les premiers effondrements de gratte-ciels en acier par un incendie

 


 Autre Version :


 



21/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres