9/11 Anti-Debunking

9/11 Anti-Debunking

Analyse vidéo : L'avion n'est pas le Vol 77

D'après les analyses des vidéos disponibles pour tenter d'identifier désespérément le vol 77, les Debunkers auraient réussi à le faire, grâce à l'une d'entre elles, malgré sa piètre qualité.

Cependant, leur analyse consistait justement à balayer définitivement le fait qu'un missile ait percuté la façade du Pentagone. Naturellement, il était primordial de ne pas omettre l'objectif fish-eye et d'agrandir l'image en format réel. Et c'est ainsi que, grâce aux couleurs distinctes, à la forme de la queue, et quelques autres éléments, on finit par remarquer, malgré ce plan flou, la présence d'un avion aux couleurs bleues et rouges, ... spécifiques à l'éfigie d'American Airlines.

big_artfichier_736376_2282341_201306074952519.png
Seulement voilà, les Debunkers prétendent et concluent trop rapidement à la présence du Vol 77 sur cette vidéo, une prétendue conclusion irrecevable devant une cour de justice. Fidèles à leurs habitudes, ils relient tout simplement les liens avec les ADN des victimes soi-disant retrouvés dans le Pentagone, les photos des débris retrouvées appartenant à un Boeing 757 et autres. Cette conclusion trop hâtive risque de les décevoir, car ils ont analysé la vidéo issue de la caméra la plus proche, mais celle qui se trouvait derrière.

2013-07-25_123824 - Copie.png
2013-07-25_123824.png
2013-07-25_123917 - Copie.png
2013-07-25_123917.png
En effet, même si l'avion est malheureusement masquée par cette boite caméra, on peut néanmoins, grâce à cela, connaitre la longueur de cet avion. Par contre, l'analyse se fera avec le fish eye, ce qui implique une conversion en oblique de l'avion. Mais il faut un élément supplémentaire et essentiel pour déterminer de manière objective, la longueur de cet avion, grâce à une pause en image du fondu enchainé entre la vidéo et la simulation de Case Study.

2013-07-26_003051 - Copie.png
2013-07-26_003051.png
On peut voir que le nez de l'avion dépasse à peine le petit coin de la boite caméra. Etant donné l'angle d'appoche de 52° et en oblique, la simulation Case Study se permet de matérialiser un Boeing 757, sans commune mesure. Sauf que si cela avait été un avion de ce modèle, le nez aurait dépassé de plusieurs millimètres.

2013-11-15_015742.png

Que faut-il en conclure ?

Si le nez n'atteint pas cette longueur, cela veut dire qu'il s'agit d'un autre modèle d'avion, preuve incontestable et objective.
Si cela n'est pas un 757, alors qu'est-ce donc ?

Quoi qu'il en soit, il suffira d'analyser les dégâts sur la façade du Pentagone, dans un autre sujet, afin de déterminer l'identité du modèle d'avion en question. Mais on peut déjà certifier que la vidéo a été aussi modifiée, car l'apparence de la trace de fumée, laissée par un des réacteurs, montre qu'il fallait un certain temps pour que ce nuage en sinusoïde puisse se disloquer et former des oscillations beaucoup plus grandes.

Finalement, il est clair que la vidéo montre bel et bien un avion, aux couleurs d'American Airlines, mais, hélas, d'un autre modèle que le Boeing 757.

A voir aussi :

Dégâts sur la façade inconsistants avec un Boeing 757.

Vol 77 détourné par les terroristes ?

Le mystère de la toile de chantier

Photos des débris du supposé Vol 77 ?

Charles Burlingame et l'exercice MASCAL

Debunking Zembla TV

Popular Mechanics et les dégâts sur les anneaux

Norman Mineta : L'ordre d'abattre les avions détournés n'a jamais été donné

Le Pentagone n'est-il pas le bâtiment le mieux protégé du monde ?

Hani Hanjour, un bon pilote ?

136 étranges témoignages de l'attaque par un avion

 

Autre version :

 



07/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres